Faire des photos de neige parfaites

Les paysages enneigés nous font rêver avec dame nature qui leur à donner une couverture toute blanche et épurée. Ce qui est sympa avec la neige c’est que l’on peut bronzer car elle reflète la lumière, ce qui l’est moins c’est que ça influe sur la luminosité de photographie. C’est partie pour apprendre à contrer toutes les difficultés liées à la photo de neige.

Le souci du blanc

La neige c’est blanc, oui vous le saviez déjà mais votre appareil n’est pas habitué à ça. Son capteur va chercher à avoir dans sa photo une base de gris moyen pour faire sa mise au point des couleurs, or il n’en aura probablement pas, sauf s’il y a un sujet dans le champ.

La solution est d’avoir une exposition correcte pour que la neige ne soit pas transformée grise par votre capteur. Pour cela n’oubliez pas certains paramètres qui se cumulent (peut-être) la sensibilité ISO, la vitesse d’obturation et l’ouverture, il faudra compenser le sur éclairage.

Autre soucis, la balance des blancs peut être dérangé par rapport à ça mais aussi à cause du côté bleuté que peut avoir la neige. Ceci peut être dû à votre exposition justement mais pour le coup soit vous régler la condition du temps qu’il fait soit en prenant une photo au format RAW vous pourrez régler la balance en post traitement.

Pour les flocons

Afin de capturer les beaux flocons de neige qui tombe vous avez deux choix possible à combiner ou non selon l’effet voulu.

Si vous souhaitez avoir des flocons avec une traînée il vous faudra avoir une vitesse d’obturation lente, en revanche pour des flocons bloqués dans le temps elle devra être rapide.

Si vous souhaitez avoir le plus de flocons possible sur une seule photo il vous faudra avoir une longueur focale importante afin de voir même les flocons loin de vous. Si vous préférez en avoir peu et bien voir le fond alors laisser la petite pour avoir une bonne profondeur de champ.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *